Habituation de l'excitation sexuelle féminine aux diapositives et aux films (1995)

Archives du comportement sexuel

Octobre 1995, Volume 24, Numéro 5, pp 517 – 541

Ellen Laan, Walter Everaerd,

DOI: 10.1007 / BF01541832

Laan, E. et Everaerd, W. Arch Sex Behav (1995) 24: 517. doi: 10.1007 / BF01541832

Abstrait

L'habituation de l'excitation sexuelle génitale et subjective chez les femmes a été évaluée. Dans une première expérience, les femmes 32 ont été assignées au hasard à une condition de stimulus constant dans laquelle les sujets étaient exposés à la même diapositive érotique au cours d'essais répétés au cours d'une même session, ou à une condition de stimuli variée dans laquelle les sujets étaient exposés à diverses diapositives érotiques. Une deuxième expérience a permis d'évaluer l'habituation des réponses sexuelles de femmes 42 à des extraits de films érotiques. Dans les deux expériences, une stimulation érotique répétée a été suivie d'un nouveau stimulus érotique afin d'étudier les effets d'une nouvelle simulation sur une séquence de stimulation uniforme. Dans la première expérience, un effet plancher a été trouvé en réponse aux trois premiers essais, empêchant une interprétation valide de la réponse aux essais ultérieurs.

Nous concluons que les diapositives produisent trop peu d'excitation sexuelle chez la femmes. Dans la deuxième expérience, seul un léger déclin de la réponse génitale a été observé. Les femmes ont maintenu des niveaux considérables d'excitation génitale même après des essais de stimulation uniforme par 21. Les EMG du visage ont été utilisés comme marqueur physiologique de l'expérience émotionnelle. L'activité zygomatique a diminué au cours des essais, suggérant une diminution de l'effet positif résultant d'une stimulation uniforme. Les résultats sont discutés dans le contexte de l'attention sélective, des caractéristiques du stimulus d'habituation et de la nouveauté.

Mots clés éveil sexuel fémininhabituation photopléthysmographie vaginaleemotionfaciale EMG