Effets de la pornographie violente sur les croyances du mythe du viol par le téléspectateur: une étude sur les hommes japonais (1994)

Psychologie, criminalité et droit

Volume 1, 1994 - Problème 1

Ken-Ichi Ohbuchi , Tatsuhiko Ikeda & Goya Takeuchi

Pages 71-81 | Publié en ligne: 04 Jan 2008

http://dx.doi.org/10.1080/10683169408411937

Abstrait

Afin d'examiner les effets de la pornographie sur les croyances dans les mythes du viol chez les hommes japonais, les croyances des sujets ont été mesurées avant et après l'exposition à la pornographie vidéo à domicile. Avant l'exposition, on a demandé à 150 étudiants de sexe masculin de répondre à des échelles concernant les mythes du viol et la propension au viol. De ce nombre, soixante-douze ont participé volontairement à l'expérience cinématographique et à la mesure post-exposition des mythes du viol. Ils ont visionné soit un film de viol positif dans lequel une femme victime a exprimé du plaisir, un film de viol négatif dans lequel elle a exprimé sa douleur, soit un film sexuel consentant. Le visionnage du film a eu des effets mesurables sur l'abonnement des sujets aux mythes du viol, c'est-à-dire que ceux qui ont regardé un film positif sur le viol ont noté que des pourcentages significativement plus élevés de femmes pouvaient profiter des viols, ainsi que des pourcentages plus élevés de cas de viol ont été inventés par les victimes, que ceux qui ont regardé les films des deux autres catégories, l'évaluation de la propension au viol des sujets était en corrélation positive avec certaines mesures de la croyance en les mythes du viol, mais il n'a pas été observé d'interagir avec les effets de la pornographie sur les croyances.

Mots clés: pornographie violentemythes sur le violtendance au violJaponais