Une exposition à des médias sexuellement explicites comme un jalon sexuel chez les hommes homosexuels, bisexuels et autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (2018)

Perry, Nouvelle-Écosse, Nelson, KM, Carey, député, et Simoni, JM (2018).

Psychologie de la santé.

http://dx.doi.org/10.1037/hea0000678

Abstrait

Objectif:

Les hommes homosexuels, bisexuels et autres ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (GBMSM) présentent un risque élevé d'infection par le VIH lors de relations anales sans condom. Les médias sexuellement explicites (SEM) influencent probablement le comportement sexuel du GBMSM et ont été associés à des relations sexuelles anales sans condom. Les messages SEM peuvent être particulièrement puissants pendant les périodes de développement formatives.

Préparation:

Nous avons examiné l'association entre l'âge de la première exposition au SEM et les relations sexuelles anales sans condom dans un échantillon de GBMSM adulte (N = 1,114) recruté par Internet.

Résultats:

Chaque année 1 différée de la première exposition au SEM entraînait une diminution de 3% de la probabilité de pratiquer le sexe anal sans condom à l’âge adulte (odds ratio = .97, 95% CI [.95, .99], p =. 01). Cette association est restée significative dans les modèles multivariés distincts 3 qui contrôlaient l'âge du début sexuel, l'âge du début du sexe anal et l'âge actuel, respectivement. Cette association était modérée par l'appartenance ethnique, de sorte que l'effet était plus fort chez les hommes latinos.

Conclusions:

Les GBMSM qui ont été exposés au SEM plus tôt dans leur vie rapportent davantage de comportements sexuels à risque à l’âge adulte. L’exposition au SEM dans le GBMSM est une étape importante du développement sexuel qui mérite d’être approfondie