Utilisation de stimuli sexuellement explicites par les violeurs, les agresseurs d'enfants et les non-délinquants (1988)

Marshall, William L. «L'utilisation de stimuli sexuellement explicites par des violeurs, des agresseurs d'enfants et des non-délinquants.»

Journal de la recherche sur le sexe 25.2 (1988): 267-288.

Abstrait

Le rappel rétrospectif a servi de base à l’estimation de l’utilisation de matériels sexuellement explicites par les délinquants sexuels (patients externes volontaires) et les non-délinquants au cours de la puberté, ainsi qu’aujourd’hui. Les délinquants ont également été interrogés sur leur utilisation de matériaux tels que des incisifs. Le matériel sexuel en cause était limité à des magazines, des films ou des bandes vidéo décrivant des rapports sexuels consentis très explicites entre adultes, un homme forçant des relations sexuelles avec une femme et des relations sexuelles entre un homme adulte et un enfant. Vingt-trois violeurs et hommes de 51 qui ont agressé des enfants autres que les leurs (c.-à-d. Des agresseurs d'enfants) ont signalé une utilisation de matériel nettement plus importante que celle indiquée par les auteurs d'inceste ou les témoins non-délinquants. Les violeurs et les agresseurs d'enfants ont signalé avoir fréquemment utilisé ces matériaux pour se préparer à commettre une infraction. L'utilisation actuelle était significativement liée à la chronicité de leurs infractions sexuelles (comme indiqué par le nombre de victimes) parmi les agresseurs d’enfants et les préférences sexuelles évaluées en laboratoire pour les enfants des agresseurs d’hétérosexuels.