L'hypothalamus peut être impliqué dans la dysfonction érectile psychogène (2008)

Zhonghua Nan Ke Xue. 2008 Jul;14(7):602-5.

[Article en chinois]

Wang T1, Liu B, Wu ZJ, Yang B, Liu JH, Wang JK, Wang SG, Yang WM, Ye ZQ.

Abstrait

OBJECTIF:

Étudier les modifications du métabolisme de l'hypothalamus chez les patients atteints de dysfonction érectile psychogène (ED) afin de mieux comprendre les facteurs pathogènes possibles et le mécanisme physiopathologique du problème.

METHODES:

Six cas de volontaires ED psychogènes et de volontaires normaux 4 ont été étudiés par tomographie par émission de positrons (TEP) pour déterminer les caractéristiques du métabolisme du glucose hypothalamus. Suite à une stimulation sexuelle audiovisuelle, la concentration de fluor-18-fluorodésoxyglucose (18 F-FDG) a été déterminée et le rapport de la numération hypothalamus gauche (droite) à la numération cérébrale a été calculé.

RÉSULTATS:

La stimulation sexuelle audiovisuelle a significativement augmenté le 18F-FDG chez les volontaires (à gauche: 1.026 +/- 0.115 vs 2.400 +/- 0.210; à droite: 1.003 +/- 0.187 vs 2.389 +0.196, P <0.05) par rapport aux patients ED psychogènes ( gauche: 2.781 +/- 0.156 vs 2.769 +/- 0.223; droite: 2.809 +/- 0.129 vs 2.793 +/- 0.217, P> 0.05).

CONCLUSION:

La DE psychogène n'est peut-être pas simplement une maladie fonctionnelle; l'hypothalamus peut être impliqué dans la physiopathologie du problème.